Internet est un formidable réservoir d'information auquel ont recours les jeunes. Leurs réflexes sont aujourd'hui bien huilés autour de quelques sources préférées : Google voire Wikipédia pour l'info, Facebook, Twitter pour le suivi des communautés, et pour beaucoup Youtube - le chouchou - pour s'exprimer, voir, suivre et chercher. 

Internet, les réseaux sociaux et l’usage grandissant des mobiles permettent surtout aux adolescents de se retrouver, d’échanger sur leurs expériences,  de développer des relations à distance des pouvoirs institués (famille, école,…). Des applications mobiles de messagerie instantanée comme Whatsapp ou Snapchat sont clairement plébiscitées par les adolescents. Elles requièrent une connexion mais pas de forfait téléphonique et peuvent être un moyen gratuit de communication. Les messages et photos jointes sont parfois programmés pour être détruits après consultation.

Les jeux vidéos ne cessent de se perfectionner offrant des espaces virtuels illimités. C'est sur les jeux connectés sur Internet massivement multijoueurs (MMO) que les temps moyens de jeu sont les plus élevés. Les pratiques excessives de ces jeux sont souvent associées à la déclaration de problèmes avec les parents, à l’école ou au travail, et des problèmes d’argent.

L’exposition de soi à travers la création de son identité numérique, le passage d'une identité à l'autre, le changement d'identité en changeant de communauté semble faire partie des plaisirs recherchés sur le net et les réseaux sociaux.
La possibilité d’exprimer son adhésion et d’être suivi-e, aimé-e, sur son profil, ses publications (texte, photo, vidéo), ses évènements, fait également l’objet de beaucoup d’intérêt chez certains jeunes. Rappelons que ces nouveaux outils font la part belle à la création graphique, audio, photo et vidéo avec des applis et de services en ligne (dont beaucoup sont simples et gratuits) qui permettent à chacun de multiplier les formes d'expression.