La communication est le moyen qu’utilise un émetteur pour faire connaître ses idées ainsi que ses sentiments à un récepteur qui, à son tour, deviendra émetteur pour lui transmettre sa réponse. Dans notre société, la communication interpersonnelle prend une place très importante puisqu’elle nous permet d’entrer en relation avec nos parents, nos enfants, nos ami(e)s, nos collègues de travail ou les gens autour de nous. Or, lorsque l’on se retrouve au cœur d’un conflit parce que l’on s’est mal exprimé ou que l’on a mal compris un message, on s’aperçoit bien vite que l’art de communiquer n’est pas aussi simple qu’il en a l’air et qu’il ne nous est pas naturel mais, au contraire, qu’il doit être appris et maîtrisé.

Fût un temps, la communication entre les personne se faisait par le moyen du face à face. L’utilisation du téléphone portable n’existait pas car le téléphone ne fût pas encore créé ou parce que les forfaits téléphoniques, lors du lancement des opérateurs, n’étaient pas aussi complet qu’aujourd’hui.

De nos jours les jeunes utilisent énormément la nouvelle technologie pour communiquer entre eux ou avec d’autres usagers, que se soit sur les réseaux sociaux, ou par message ou pour passer des appels téléphoniques. Les nouvelles technologies permettent de rendre la communication et le partage d’information beaucoup faciles. Elles permettent par exemples de pouvoir transmettre des CV et des lettres de motivation par e-mail sans avoir à se déplacer, à donner rendez-vous à des personnes sans avoir besoin de voir la personne, à se localiser grâce aux GPS présents sur les téléphones, ou encore à pourvoir écrire des mémos sans utiliser de papier. Ces nouvelles technologies permettent un nombre infinis d’actions et d’avantages qui sont la clé de leur succès.

L’utilisation du numérique commence de plus en plus tôt chez les jeunes du fait de la nouvelles génération qui est plus accès sur le numérique et sur les technologies, que les précédentes. Ces générations sont accès sur la technologie car ils prennent exemples sur les générations qui les précèdent, leurs ainés, leurs parents qui montrent « l’exemple » à suivre. L’exemple n’est pas le bon terme selon certains scientifiques qui pensent que les nouvelles technologies chez les jeunes ne sont pas une bonne chose.